Andorre

Du 12 décembre 2013 jusqu’au 30 janvier 2014 on pourra visiter, à la Salle d’Expositions du Gouvernement de la Principauté d’Andorre, l’exposition « Un point de vue », formée à partir des fonds de la Collection Gelonch Viladegut.
Cela sera le point fort d’un projet commencé il fait déjà un certain temps et résolu merci à la ténacité et le travail de M. Sebastià Petit, spécialiste réputé en l’art contemporain, et qui a été mené main dans la main avec le Gouvernement d’Andorre. À mon ami Sebastià et à tout le personnel du Ministère de la Culture du Gouvernement d’Andorre mon remerciement le plus sincère pour les bons moments passés, pour les angoisses partagées et pour l’entente cordiale qui ont permis de mener à bon port l’exposition.
Remerciement que je voudrais aussi étendre à M. Miquel Desclot, écrivain reconnu et réputé de langue catalane, qui a eu l’amabilité d’écrire un texte qui a pour objet de servir de cadre de référence à l’ensemble de l’exposition. Ce texte, qui porte comme titre « L’illusion d’arrêter la transformation continue », commence par le fait de comprendre l’univers comme un animal en développement et les humains comme des êtres qui nous avons toujours expérimenté une inquiétude fondamentale qui ne nous a pas permis de rester tranquilles, et c’est bien pour cela que nous nous avons poussé notre conscience de particules sans défense dans diverses directions. Et ce ne sont que des petites étincelles d’un texte très riche en figures, petits coins et challenges pour la pensée. Un texte qui vaut la peine d’être lu avec le temps de la réflexion et calmement pour bien l’appréhender.
Cette fois-ci l’exposition n’est pas chronologique et elle n’a pas été établie en fonction des différentes techniques ou périodes, sinon que le commissaire groupe différentes gravures du fonds de la Collection pour les présenter en fonction de sujets thématiques ou d’affinité visuelle. En ce sens, j’écris volontiers que le travail de M. Sebastià Petit, le commissaire, est digne des applaudissements les plus fervents. Le résultat, que je vous invite à regarder in situ, est assez spectaculaire.
Andorre est une petite principauté entourée de colosses mais qui veut tracer et trace son propre chemin, malgré les difficultés du moment. Et pour faire face à ces difficultés c’est un pays intéressé à connaître des nouvelles idées et à la recherche des nouvelles possibilités d’attraction. Vous tous vous savez combien j’aime le dynamisme des gens et des collectifs, et c’est bien pour cela que je suis fasciné par le dynamisme des gens d’Andorre et c’est aussi pour cela que je suis heureux que cette exposition ait lieu en Andorre et sous le patronage de son Gouvernement.
Le travail est fait, maintenant il ne vous reste plus qu’à en profiter. Bonne exposition!

Pas de commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués avec:


Vous pouvez utiliser ces tags HTML et des attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>