Musées et gravures: (1) L’exemple du MoMA

Dans certains musées, essentiellement de l’Europe du Sud, les directeurs ou les conservateurs ne sont pas trop enthousiastes pour exposer ou acquérir  des gravures. Il y a dans leurs esprits une sorte de différenciation entre la haute culture et le reste, entre des arts majeurs et mineurs.

Ce modèle est-il adopté par l’ensemble des musées,  est-il aussi valable aux Etats-Unis ? La réponse est très clairement non. Cet article présentera l’exemple splendide du Musée d’Art Moderne (MoMA) de New York, une référence dans le monde des musées.

Récemment, le MoMA a publié un livre intitulé « Qu’est-ce que c’est une gravure ? » Dans la Préface de ce livre, Glenn D. Lowry, le Directeur du MoMA écrit : « Collectionner  des gravures a été toujours au cœur de la mission du Musée d’Art Moderne depuis ses premiers jours. »

En fait, la première œuvre jamais entrée dans la collection permanente du Musée fut un autoportrait de Max Beckmann, gravé en 1929.

Abby Aldrich Rockefeller, une des fondatrices du Musée et elle-même une avide collectionneuse de gravures et d’art graphique, reconnut  tout de suite le potentiel des œuvres graphiques pour faciliter l’accessibilité du grand public à l’art, une capacité conforme à l’objectif du MoMA d’encourager le goût pour  l’art moderne du public. En 1940, Mme. Rockefeller  donna sa collection de 1600 estampes au Musée, un cadeau qui constitue encore aujourd’hui  le cœur de sa collection d’estampes, riche aujourd’hui de plus de 50000 pièces et placée parmi les meilleures de ce type au monde.

Les fondements techniques des différentes méthodes d’impression sont souvent mystérieux  pour les visiteurs des musées. En 2001, le Département des Œuvres Graphiques et des Livres Illustrés lança un site Web novateur – appelé aussi ‘ Qu’est-ce qu’une  gravure? ‘-, qui a voulu aider à démystifier les processus grâce à des démonstrations animées à partir des exemples de la propre collection du MoMA. Ce site Web est accessible  par un lien du site Web de la Collection Gelonch Viladegut. Ce site Web du MoMA est l’un des plus populaires et aussi un outil de grande valeur pour les musées et les institutions éducatives  du monde entier.

Permettez-moi de féliciter les Administrateurs, le Directeur et l’équipe du Département des Estampes du MoMA pour ce travail passionnant, pour son exemple, pour leur capacité à savoir éveiller l’intérêt des gens et pour son constant engagement à présenter les gravures comme des pièces très importantes, comme une réussite de l’art.

Laissez-moi faire un rêve : ce magnifique et grand exemple, l’exemple du MoMA,  j’aimerais qu’il soit suivi par nos Musées! Que les collectionneurs, les conservateurs, les critiques d’art, les galeristes, les directeurs de musées, les représentants des institutions publiques …soient sensibles à cet exemple!  Que les expositions d’estampes deviennent  des événements réguliers et habituels dans nos musées et dans nôtres salles d’exposition! Que les graveurs soient  aussi considérés  comme des artistes! Que l’exemple de Picasso, Miró, Barceló, Richter, Spero, Rosenquist, etc., etc., tous aussi de grands graveurs, soit enfin considéré!

Mon espoir est de traduire l’exemple du MoMA dans nos réalités, et qu’on fera le nécessaire pour développer notre culture, pour augmenter notre contact avec le monde de l’art, pour promouvoir nos artistes. Voudriez-vous m ’aider à concrétiser ce rêve? Merci d’avance.

Pas de commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués avec:


Vous pouvez utiliser ces tags HTML et des attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>