Collégiens et collectionneurs

Jusqu’au 16 février 2014 on pourra visiter à la Galerie d’Art du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, du Cours Mirabeau d’Aix-en-Provence, l’exposition « Les nouveaux collectionneurs au collège ». Cette exposition est le résultat de l’initiative du Conseil Général et de l’implication des différents collèges du Département.

Imaginons une salle de classe comme il y en a un peu partout, mais dans ce cas-là situons-nous à Plan-de-Cuques (près de Marseille), de la main de Guy Boyer (directeur de la rédaction de ‘Connaissance des Arts’ et membre du jury de cette initiative) dans un décor peu banal où on assiste au défilé de cinq groupes d’adolescents du collège ‘Olympe de Gouges’ pour présenter leurs propositions d’achats pour une collection d’art contemporain.

Dans ce cadre, par exemple, et sous le titre générique de ‘Contemplation’, trois garçons défendent des peintures et des vidéos montrant des chaos et des espaces déserts. Avec passion qui est la leur et propre à leur âge, ils encouragent le jury à imaginer les histoires personnelles que cachent ces paysages désespérément vides.

De son côté, une autre équipe tente d’expliquer le fonctionnement d’une installation multimédia connectant un ordinateur et un narguilé. Les jeunes collégiens de cette équipe argumentent que les artistes Quentin Destieux et Sylvain Huguet créent volontairement un dysfonctionnement informatique, qui rappelle un bug de notre cerveau en ébullition. Avec leurs propres mots (comme le reste d’équipes, bien-sûr), ils essayent de convaincre les six membres du jury du bien-fondé de leur démarche.

Toutes les équipes argumentent avec vivacité sur la place qu’occupent les différents artistes proposés sur le marché de l’art, sur le prix des œuvres proposées, sur les possibles résonances qu’elles auront dans leurs vies de collégiens. Les membres du jury, si l’on en croit Guy Boyer, restent abasourdis devant tant de professionnalisme.

Cette initiative de rapprochement art-collèges a été initiée il y a cinq ans par le Conseil Général de Bouches-du-Rhône. Ce programme intitulé ‘Nouveaux collectionneurs au collège’ a permis et permet de constituer un ensemble d’œuvres d’art contemporain à partir d’un budget annuel de dix mille euros.

Le résultat est que depuis 2008, quelque cinq cents élèves de 22 classes de quatrième et de troisième d’une quinzaine de collèges du département ont été impliqués dans cette passionnante aventure. Avec leurs professeurs d’arts plastiques, de littérature ou d’histoire-géo, ils ont visité les expositions autour de Marseille et aussi quelques galeries et certains ateliers d’artistes.

Au fil des onze commissions d’achat, près d’une centaine d’œuvres ont été acquises, et non des moindres: des photographies d’Yto Barrada ou Lionel Scoccimaro, des toiles de Katia Bourdarel ou Christophe Boursault, des vidéos de Gaëlle Le Floch ou Bouchra Khalili. Des œuvres d’artistes que l’on peut trouver dans les meilleures galeries ou dans les collections des Frac (Fonds régionaux d’art contemporain).

C’est grâce à ce genre d’initiatives que des jeunes peuvent construire leur regard, former leur goût et renforcer leur jugement. Ils apprennent aussi le fonctionnement de la scène artistique, les prix des œuvres d’art et leur importance dans la formation d’un patrimoine pour demain. Pour ce travail d’encadrement, pour les professeurs et pour l’implication des élèves, que des félicitations, encouragement et remerciements leur soient données.

Et si on essayait de répéter cette initiative ailleurs? Et si partout les collégiens devenaient des collectionneurs? Et si on rapprochait partout les jeunes de l’art? Allons-y!

Pas de commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués avec:


Vous pouvez utiliser ces tags HTML et des attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>